webacappella

WEBACAPPELLA

WebAcappella est un logiciel d’édition de sites internet responsive adaptés à la lecture sur écrans mobiles et smartphones.

Développé par la société Intuisphere, il est LE logiciel de création de sites internet WYSIWYG 100% MADE IN FRANCE.

Copyright Intuisphere 2020 - Tous droits réservés

On parle de WebAcappella dans la presse

Vous et votre Mac (Juillet / Aout 2019)
http://www.vvmac.com

Un éditeur web français moderne
Libre et responsive à la fois

Vous avez un ou plusieurs projets sérieux de sites internet, mais vous ne connaissez pas les langages du web, ni le HTML, le CSS, le JavaScript, PHP ni Bootstrap ?
Passer par un professionnel peut coûter très cher.
Tournez-vous vers un éditeur 100 % visuel.
Par exemple, le tout nouveau WebAcappella Fx. Sans avoir à coder, vous vous concentrez sur la mise en page de vos contenus, tandis que le logiciel s’occupera de générer le code et de publier les pages en ligne.
Intuisphere est une société française qui développe l’application de création de site WebAcappella depuis 2005.
Disponible pour Mac et Windows, il fait partie de cette nouvelle génération d’éditeurs « sans
codage », mais conforme aux standards du Web et offrant un niveau de performance sans concession.

Depuis 2005 la société Intuisphere créé des logiciels proches des utilisateurs.
De nombreux articles totalement indépendants sont parus au fil des années

Vous et votre Mac (Septembre 2016)
http://www.vvmac.com

WebAcappella est un éditeur visuel de sites web proposé par l’éditeur français Intuisphere.
On en a parlé, en bien, à plusieurs reprises dans VVMac. Cet éditeur s’appuie sur une démarche et des outils traditionnels. Plutôt que de tout chambouler, Intuisphere a décidé de développer une tout autre version de WebAcappella entièrement basée sur les technologies du web actuel et sur le framework Bootstrap.
Cette version s’appelle donc WebAcappella RC. RC pour Responsive Concept. Il existe d’autres applications basées sur Bootstrap, dont Blocs, mais WebAcappella présente le grand avantage d’être en français. La prise en main est facile... une fois que l’on a bien compris les règles de base de Bootstrap, c’est juste une autre manière de travailler à laquelle il faut se faire. Bien entendu, on dispose de modèles, modernes et responsifs. Une petite communauté de designers propose d’autres modèles, gratuits ou payants, et aussi des vidéos pratiques en français (signées Les Tontons du Web). Mais, c’est sûr, on aimerait avoir beaucoup plus de designs en stock – cela viendra sans doute. Dans tous les cas, ces modèles peuvent être totalement adaptés. L’interface de WebAcappella RC est bien conçue, claire, et l’on est bien guidé...
Pour créer les pages ou adapter des modèles, on dispose de blocs, de sous-blocs et de lignes dans lesquelles on place les différents éléments textes et multimédias constitutifs de la page.
WebAcappella introduit deux outils inédits, les Spacers verticaux et horizontaux, qui créent des espaces paramétrables et élastiques entre les éléments. Ils autorisent une plus grande souplesse. On peut facilement concevoir un site bilingue (pas avec la version gratuite) ou multilingue, avec une belle économie de moyens.
On travaille simultanément les versions adaptées à chaque taille d’écran (essentiellement refaire la césure des textes, l’application s’arrangeant bien entendu de tout le reste). L’ajout de polices web est facile. Il est possible de tester le site en vraie grandeur à tout moment, avant que de le publier à l’aide de l’outil de téléversement intégré (mise à jour incrémentale). Rien de plus simple que de se faire la main avec la version gratuite, qui permet des sites de cinq pages maximum, en une seule langue et avec une bannière WebAcappella.
Aucune version n’intègre actuellement d’outils d’e-commerce, mais c’est prévu. J’ai pu, en quelques heures, découvrir l’application et réaliser très facilement une page, avec de nombreux effets visuels modernes, des photos, un plan d’accès, un formulaire de contact... le tout dans une seule page défilante entre des points d’ancrage.
Comme quoi un petit site peut tenir en une seule page.   

• Les plus : L’interface très agréable et en français, le mode opératoire simple et efficace, les Spacers, le client FTP intégré...

• Les moins : la documentation est actuellement trop sommaire : elle explique les concepts, mais pas vraiment à se servir de l’application.

Vous et votre Mac (Mars 2012)
http://www.vvmac.com

Nous avons déjà parlé de ce logiciel français à plusieurs reprises depuis sa création sous le nom de Cariboost, puis lors du lancement d'une version 3 en 2009. J'avais salué un produit de qualité, bien conçu, concurrent direct d'iWeb. Avec cette récente version 4, proposée tant sur Mac OS X (depuis la version 10.5) que sur Windows, WebAcappella dépasse largement iWeb et devient le premier éditeur HTML5 de “Monsieur Tout-le-Monde”, exactement ce qu'Apple aurait dû développer pour une révision majeure d'iWeb, mais elle ne l'a pas fait !
WebAcappella est un éditeur complet presque aussi riche de possibilités qu'un Freeway, mais plus simple d'accès. WebAcappella permet ainsi de partir de maquettes de site prêtes à l'emploi ou bien d'une page vierge.
Dans tous les cas, la mise en œuvre s'avère simple. L'application voit son interface utilisateur évoluer, tout en gris et noir, avec des touches de bleu pour le contraste. Un environnement élégant, une bonne intégration à Mac OS X et une bonne réactivité. La fenêtre monobloc est divisée en deux zones : Une barre latérale à gauche, l'Explorateur des pages, dévoile en-haut de manière classique la structure du site et dessous présente en miniature toutes les pages déjà créées. À droite, la zone de travail affiche la page en cours d'élaboration, que l'on peut border ou non de règles verticale et horizontale.
Il est possible d'afficher également la barre latérale de l'Explorateur des calques.
Après avoir créé un espace Web et un nouveau site, l'on peut ajouter des pages ou créer des gabarits à appliquer à plusieurs pages ou à des parties de page, ce qui nous rapproche d'un logiciel de PAO et assure une cohérence globale
sur l'ensemble d'un site ou d'une section d'un site. Dans un gabarit comme sur une page, on utilisera tous les outils disponibles qui insèrent des blocs, auxquels sont attachées des propriétés qu'il convient de régler via des panneaux contextuels et des dialogues très clairs. Tout fonctionne en Wysiwyg (what you see is what you get ), ce que vous voyez à l'écran et ce qui sera vu par les visiteurs de votre site. On dispose pour travailler d'outils : boutons, images, éléments audio/son/vidéo, album photo/vidéo, galeries photos, gestionnaire de couleurs, texte, menu dynamique, frame dynamique, moteur de recherche interne ou externe, Google Maps, formulaire de contact, boutique en ligne complète, animation, animation Flash... et bien entendu l'incontournable bloc HTML permettant d'introduire dans la page du code...
Tout en continuant à supporter l'intégration de vidéo Flash, WebAcappella 4 passe aux technologies HTML5, CSS3 et Jquery (modules externes à ajouter) et les sites produits sont compatibles avec tous les navigateurs récents ainsi qu'avec les smartphones et tablettes. Du côté des polices on utilisera aussi bien les jeux de Google Web Fonts que n'importe quelle police Mac que l'on transformera en objet graphique si l'on souhaite conserver un effet spécial (comme pour des titres). L'application propose de nouveaux boutons tout faits mais laisse également créer des formes originales, avec arrondis personnalisés et ombres portées dont on peut gérer tous les détails. Ces ombres et d'autres effets de reflet par exemple agissent aussi, bien entendu sur le texte et les images placées à même la page.
Les albums photos et le lecteur de vidéos ont eux été entièrement redéfinis ; ils sont plus pratiques et aussi plus modernes... La gestion des calques est une des plus grosses nouveautés de cette version 4, avec un explorateur spécifique qui vous offre tout le contrôle souhaité sur la pile de calques. Parmi les nombreuses possibilités de pages spécifiques, les pages blog intègrent directement un système de commentaire et/ou de message. Le module d'E-commerce a été totalement réécrit avec une toute nouvelle présentation plus  professionnelle. Tout cela s'utilise sans aucune programmation, comme dans iWeb, et l'on peut à tout instant tester en local et publier à distance (seuls les éléments modifiés ou ajoutés sont alors transmis à la plateforme d'hébergement). WebAcappella est proposé en trois versions, gratuite, Personnelle et Professionnelle.
La première est limitée tant par le nombre de pages possibles que par le nombre d'images ou par la présence d'un logo Site WebAcappella imposé sur les pages. Il n'y a bien sûr pas de fonctions e-commerce ni de gestion automatique du Sitemap. La version personnelle (49 €) a toutes les fonctions sauf ces deux mêmes dernières. Quant à la version pro (99 €), elle comprend tout. On peut très bien télécharger la version gratuite, faire des essais avec un mini-site (avec toutes les fonctions de mise en page et d'intégration des contenus) puis passer à une licence payante, le site test sera repris sans autre forme de procès.